Traitement pour ne plus boire d’alcool

L’alcoolisme est le fait de boire de l’alcool de façon répétée et excessive. Son usage prolongé crée une tolérance et une dépendance chez les personnes concernées. Consommer de l’alcool de façon excessive est un trouble médical très dangereux qui affecte autant la vie des gens dépendants que celle de leur entourage. Vous consommer de l’alcool de façon excessive ? Vous êtes à la recherche d’un traitement pour en finir avec cet état des choses ? Alors lisez cet article des remèdes de mon père jusqu’a la fin afin d’obtenir le traitement pour ne plus trop boire d’alcool.

Traitement pour ne plus trop boire d'alcool

« Boire trop » : qu’est-ce que ça veut dire ? Quel traitement suivre pour ne plus boire d’alcool

Beaucoup de personnes ont déjà fait l’expérience de boire excessivement lors d’une soirée arrosée, mais de façon ponctuelle. On parle alors d’alcoolisme aigu, et les conséquences sur notre santé se font ressentir immédiatement (gueule de bois, maux de ventre, vomissements, coma éthylique dans les cas extrêmes). Mais ce n’est pas le seul de type de consommation dangereuse.

Alcoolisme : définition

Pour l’OMS, le terme « alcoolisme » est trop vague, et l’organisation suggère d’utiliser plutôt celui d’« alcoolo-dépendance », comme nom médical, afin de marquer davantage l’aspect addictif de la substance. Cela permet également de classer ce trouble du même côté que d’autres types d’addiction (drogue, sexe, jeux d’argent…).

Lire aussi : Comment terminer définitivement avec la cigarette

Ce trouble de l’addiction est considérée comme une véritable maladie. Néanmoins, le définir avec précision et de façon objective est complexe. Des critères ont donc été créés pour évaluer le niveau de dépendance et les comportements à risque liés à l’alcool.

Qu’est-ce qu’une consommation excessive ?

Pour apporter une réponse à cette question, les experts ont défini des repères, c’est-à-dire des types de consommations jugées dangereuses :

  • la consommation à risque : vous buvez, mais pour le moment, vous n’avez pas de problèmes médicaux, professionnels ou relationnels. Pour limiter les risques pour la santé, les experts ont établi des limites : pas plus de 2 verres par jour pour les femmes et 3 verres pour les hommes, avec au moins un jour dans la semaine sans alcool. Et le week-end si vous êtes invités à une fête, il est conseillé de ne pas aller au-delà de 4 verres.
  • la consommation devient nocive quand elle commence à poser des problèmes : maladies, difficultés professionnelles, soucis conjugaux… à ce stade, il est souhaitable de réduire fortement votre consommation , voire d’arrêter totalement de boire.
  • au stade de l’alcolo-dépendance, vous ne maîtrisez plus votre consommation. Vous ne pouvez plus vous passer de boire de l’alcool. Et quand vous arrêtez brutalement, vous avez ce qu’on appelle les « symptômes de sevrage » de l’alcoolisme : anxiété, tremblements, sueurs, agitation… Vous vous remettez alors à boire pour calmer ce mal-être. Quel traitement suivre donc pour ne plus trop boire d’alcool. Avant d’y aller parlons des conséquences de la consommation excessive de l’alcool sur la santé.

Quelles conséquences sur la santé physique ?

Boire de manière excessive peut être un réel danger pour votre santé.

  • L’organe le plus exposé est le foie. Par exemple, la cirrhose, dont l’alcool est la cause principale, détruit progressivement les cellules hépatiques.
  • Mais l’alcool favorise aussi l’apparition de cancers de l’appareil digestif : bouche, gorge, œsophage, foie, côlon, rectum…auxquels il faut ajouter celui du sein chez les femmes.
  • L’alcool est aussi un facteurs de risque pour les maladies cardio-vasculaires : hypertension, AVC et infarctus.
  • L’alcoolisme peut également avoir des conséquences sur la vie sexuelle en provoquant des troubles de l’érection.

Lire aussi : Cette plante permet de ne plus jamais avoir des troubles de l’érection

Quel traitement pour ne plus trop boire d’alcool ?

Si vous cherchez un traitement pour l’alcoolisme, la première chose à faire est d’essayer avec un traitement naturel à base de plante. En effet à partir des plantes, il est bien possible de mettre fin à la dépendance d’alcool. Pour quelqu’un qui boit beaucoup et qui se crée des problèmes de santé, voici ce qu’il faut faire :

  • Prenez de l’eau simple ;
  • Lavez-lui la tête ;
  • Récupérez cette eau dans un bol ;
  • Cherchez les racines de calotropis procera, ou amonman ou kpintwé ou encore walagachiman ;
Traitement à partir des  Feuille de calotropis procera pour ne plus trop boire d'alcool
Feuille de calotropis procera
  • Mettez les racines en petits morceaux que vous introduisez dans une bouteille ;
  • Ajoutez environ 4 cuillerées à soupe de l’eau issue du lavage de la tête de l’individu ;
  • Ajoutez ensuite la boisson que la personne a l’habitude de boire ;
  • Laissez macérer pendant trois jours puis remettez-lui la bouteille en guise de cadeau et oubliez-le.

Nous vous proposons également de tester les remèdes de grand mère pour dégoûter de l’alcool

Chez AMANSIBIO, nous disposons également d’un traitement amélioré, prêt à l’emploi pour vous aider à finir avec l’alcoolisme. Vous pouvez nous joindre directement via WhatsApp en cliquant ici ou sur le bouton WhatsApp ci-dessous. Pour savoir davantage sur nos produits 100 % naturels, vous pouvez visiter notre boutique en ligneMerci de nous faire confiance.

AMANSIBIO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

15 − huit =

A VOTRE ATTENTION
Si vous avez passé commande chez nous il y a 3 mois, merci de nous écrire par Whatsapp sur le +22960548980 ou par email bossgaius@gmail.com

X
%d blogueurs aiment cette page :